Posted on

Créer interface digitale pour enfant / bébé

Imaginer une interface digitale adaptée pour les enfants et les bébés

Aujourd’hui, l’utilisation des écrans tactiles n’est plus réservée qu’aux jeunes adultes et aux startupper. Si les seniors s’adaptent de mieux en mieux à ce type d’environnement digital, les plus jeunes de leur côté, naissent et grandissent entourés de nombreux dispositifs numériques. C’est pourquoi il est intéressant de créer une interface digitale pour enfant.

L’interaction, reine à chaque âge

En fonction des capacités et du développement social des enfants, lesquels varient selon les âges, les besoins et les attentes en matière d’interactivité ne sont pas les mêmes.

Créer interface digitale pour enfant / bébé

Majoritairement, 4 sections se distinguent ; une première de 3 à 5 ans, une seconde de 6 à 8 ans, une troisième de 9 à 12 ans et enfin une dernière entre 13 et 17 ans. De l’acquisition du langage à celle de l’autonomie, les envies diffèrent.

Pour les plus jeunes, l’interface digitale permet de découvrir, d’apprendre puis de maîtriser des actions simples comme identifier, trier, classer, dénombrer, associer ou même imaginer.

À partir de l’école élémentaire, l’enfant peut exercer ses apprentissages scolaires comme la lecture ou l’écriture à l’aide d’un stylet, mais aussi les mathématiques ou les langues par la reconnaissance visuelle.

Les adolescents ont un fonctionnement différent avec une pensée plus construite et progressivement plus critique. L’interface digitale pour enfant doit alors évoluer afin d’en tenir compte à la fois dans sa construction, mais aussi dans ses propositions.

Pour les enfants, penser une interface simple

Dès lors qu’il s’agit de travailler ou d’interagir avec des enfants, la simplicité doit être de mise. Quel que soit son âge, il peut en effet perdre patience ou sous-estimer ses capacités. Il est donc primordial que l’interface digitale pour enfant soit simple.

Parce que la faculté de concentration s’acquiert avec le temps, l’expérience utilisateur axée sur les enfants doit être la plus intuitive possible.

Ainsi, l’interface digitale doit être pensée de façon à ce que l’enfant n’ait pas besoin de réfléchir pour trouver la fonction qui l’intéresse ou, plus simplement, pour compléter un exercice ou participer à un jeu.

Toute en mobilisant son intérêt sur une question ou une réalisation, il peut ainsi garder en mémoire les différentes actions qui lui permettent de diriger l’interface.

De cette façon, l’utilisation de l’écran interactif reste toujours adaptée à ses besoins, mais surtout, répond en permanence à ses envies en lui offrant les moyens de les développer intuitivement.

Éveiller la curiosité par le jeu

Dans un cadre pédagogique qu’il s’agisse d’une salle de classe ou non, l’interface digitale est un outil supplémentaire et moderne pour éveiller facilement la curiosité des enfants, même les plus jeunes, par le jeu.

En effet, un écran même interactif, reste un écran. Il ne peut donc pas complètement être manipulé, ce qui peut apparaître comme frustrant. Pour cette raison, créer une interface digitale pour enfant ou bébé qui soit amusante, est avantageux.

Quel est le principal atout d’une interface et donc d’un écran interactif pour enfants ? Que chaque action provoque une réaction. Il peut s’agir d’un changement d’image, d’un mouvement ou d’un son.

Pourquoi ne pas choisir également une solution d’action multi-touch qui donnerait la possibilité aux enfants d’utiliser l’interface à plusieurs en même temps ?

Enfin, la réalité augmentée étant en plein essor, l’usage d’objets physiques n’est pas exclu. Qu’il s’agisse des lettres de l’alphabet ou d’animaux rigolos, ils peuvent tout à fait s’intégrer à l’utilisation d’une interface digitale attractive.

Adapter la navigation aux plus jeunes

Enfin, les enfants dès leur plus jeune âge, perçoivent et conçoivent la navigation sur écran tactile, différemment des adultes.

D’une part, leurs gestes sont moins adaptés, mais ils sont aussi moins précis. Il est donc nécessaire d’accorder l’interface digitale pour enfant à ce fonctionnement.

Les plus jeunes ont également tendance à utiliser plusieurs doigts qu’ils posent simultanément sur l’écran sans se soucier des actions non sollicitées.

À ce titre comme à d’autres, la technologie capacitive est adaptée puisqu’elle tolère la pause de la paume sur l’écran sans pour autant engendrer la moindre action contradictoire à celle réalisée.

Mais les enfants sont aussi très curieux. Si l’écran ne leur est pas entièrement dédié, il est donc important en plus des autres points évoqués, de penser à sécuriser l’interface afin qu’ils n’aient accès qu’aux fonctions qui leur sont réservées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *